Comment garder ses employés : des idées qui rapportent

21 janvier 2020
Comment garder ses employés : des idées qui rapportent

Chaque jour à la télévision, sur les réseaux sociaux, dans les salons de l’emploi et les événements, on entend parler de la pénurie de main-d’œuvre. Les entreprises consacrent des sommes considérables pour pourvoir les départs à la retraite et les autres postes vacants. Mais, on a parfois tendance à négliger l’une des plus grandes richesses de l’entreprise : ses employés actuels.

Pourtant, il est démontré qu’investir dans ses employés pour les fidéliser génère un bon retour sur investissement (ROI). Nous avons donc profité du Grand Rendez-vous RH manufacturier, qui s’est tenu le 19 novembre dernier à Saint-Hyacinthe, pour en apprendre davantage sur des pratiques RH innovantes qui vous aideront à garder vos meilleurs employés.

 

Encourager la créativité pour motiver ses employés

« La créativité, c’est l’intelligence qui s’amuse ». Albert Einstein avait raison! Selon une étude menée par IBM[1], l’un des principaux impératifs pour les responsables de ressources humaines est de développer une véritable culture de la créativité pour conserver les meilleurs jeunes talents. Qualité essentielle au leadership, la créativité amène les employés à sortir des sentiers battus.

Les panélistes du Grand Rendez-vous RH manufacturier nous l’ont prouvé. Chez Soucy Techno, l’organisation d’un World Café s’est révélée très concluante. L’entreprise a réparti ses employés en petits groupes qui ont échangé et griffonné sur des nappes au sujet de la performance. De nouvelles idées en sont ressorties et l’activité a réellement porté fruit, selon Sophie Kuppel, responsable des ressources humaines chez Soucy Techno.

De façon générale, le World Café est efficace pour définir les valeurs de l’entreprise lors de sa création ou d’une fusion, discuter de la possibilité de développer de nouveaux marchés ou lancer un projet. Pour en savoir plus au sujet du concept du World Café, consultez cet article de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés.

Bref, peu importe la méthode de votre choix, l’idée est de stimuler la créativité de vos employés pour les amener à coopérer au succès de votre entreprise. C’est un fait : le bonheur et la productivité des employés passent entre autres par la créativité[2].

 

Susciter l’implication pour garder ses employés motivés

Au-delà du salaire et des conditions de travail, il existe bien d’autres façons de fidéliser les employés. Les panélistes du Grand Rendez-vous RH manufacturier nous l’ont démontré avec brio. L’entreprise familiale Dimensions Portes et Fenêtres a organisé une visite de ses fournisseurs exclusivement pour ses travailleurs.

L’objectif derrière cette démarche? Permettre à son équipe de bien saisir tout le processus de transformation de la matière première utilisée dans la fabrication de ses produits. Un travailleur qui possède une vue d’ensemble du processus sera en mesure de mieux comprendre certains aspects de son métier. C’est aussi une bonne façon de tisser des liens avec les fournisseurs et de renforcer le sentiment d’appartenance envers l’entreprise.

Cette initiative prend tout son sens dans l’actuel contexte de pénurie de main-d’œuvre. Étant donné que l’entreprise Dimensions Portes et Fenêtres se spécialise dans les produits sur mesure, une grande attention doit être accordée aux employés pour préserver le niveau de qualité qui contribue à sa renommée depuis plus de 30 ans.

Regitex, une entreprise beauceronne œuvrant dans la fabrication de fils de haute technologie, a aussi décidé de miser sur l’implication de son personnel en l’incluant dans la rédaction de son énoncé de vision lors d’une journée de congé payée. Comme l’affirmait Véronique Chabot au Grand Rendez-vous RH manufacturier, « on croit au potentiel de l’humain, chez Regitex » et cet exemple en est la preuve tangible.

 

Valoriser la formation pour fidéliser vos employés

En plus d’être bénéfique pour toute entreprise, la formation de la main-d’œuvre est une autre manière de garder vos employés. Sophie Bélanger, directrice des ressources humaines, a partagé les résultats d’un programme de formation mis en place dernièrement à La Petite Bretonne.

Offert sur une base volontaire, le projet de formation visait à aider les employés à s’adapter plus facilement aux nouvelles machineries à l’aide des 9 compétences essentielles de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) :

  • Lecture de textes
  • Utilisation de documents
  • Calcul
  • Rédaction
  • Capacité de raisonnement
  • Communication orale
  • Informatique
  • Travail d’équipe
  • Formation continue

 

Le principe est simple : chacune des 9 compétences peut être évaluée sur une échelle de 1 à 5. Un niveau 3 ou plus est considéré comme la base dans une économie du savoir et de l’information. On estime toutefois que 12 millions de Canadiens, dont 2,7 millions de Québécois, n’ont pas le niveau 3.

À La Petite Bretonne, une vingtaine de personnes ont pris part à des rencontres individuelles et à des évaluations pour savoir exactement à quel niveau elles se situaient pour chaque compétence. Avec l’aval de la haute direction, elles ont été formées tout en demeurant en fonction. Au final, le projet a permis d’augmenter le niveau de littératie des employés, de diminuer le temps de production et de réduire le taux d’erreur. Ces employés sont toujours à l’emploi de La Petite Bretonne, et ce, près de deux ans plus tard. Comme quoi la formation, c’est gagnant pour tous!

 

Favoriser la reconnaissance pour conserver ses meilleurs employés

De nos jours, la reconnaissance (non monétaire) n’a pas de prix – surtout lorsqu’il est question de garder vos meilleurs employés! C’est un autre aspect qui a été mis de l’avant par divers panélistes du Grand Rendez-vous RH manufacturier.

Par exemple, chez Regitex, on a développé une stratégie de reconnaissance des talents où chaque employé est valorisé de façon surprenante. Un test, inspiré du livre Découvrez vos points forts, a permis d’identifier les cinq talents des employés de l’entreprise. Par exemple, la comptable peut avoir un talent marqué pour la création publicitaire, alors qu’un technicien peut être très doué pour la révision de textes.

En utilisant les talents cachés de chacun, on est arrivé à former des équipes beaucoup plus productives et motivées. Bien sûr, les employés doivent d’abord s’acquitter des responsabilités liées à leur fonction principale, mais ils peuvent aussi se greffer aux autres équipes pour aider l’entreprise à performer davantage. Une façon originale et efficace de garder ses employés motivés et heureux!

Chaque entreprise privilégie ses propres stratégies RH pour fidéliser ses travailleurs en fonction de sa réalité. L’idée est de faire preuve d’imagination et d’innovation pour se démarquer dans un contexte de plus en plus compétitif. Et vous, quels sont vos moyens de conserver vos employés dans votre entreprise?

Par Maude Lambert-Bonin, créatrice de contenu web

 

Pour en savoir plus sur le Grand Rendez-vous RH manufacturier, visitez le site web de l’événement.

Besoin de former vos employés? Formabois a lancé une nouvelle campagne mettant en vedette les formations pour les travailleurs de la transformation du bois au Québec, découvrez-la ici!

[1] « Capitalizing on complexity », 2010 IBM Global CEO Study, étude citée par l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés

[2]  Selon Shawn Anchor, auteur de The Happiness Advantage.

Lisez d’autres articles qui pourraient vous intéresser.

18 février 2020
La vitrine sur le marché français et européen qu’offre le salon Eurobois 2020 qui se tenait à Lyon en...
18 février 2020
Shaper Origin a créé la première fraiseuse CNC à main, un outil utile pour les pièces déjà installées ou...