Formabois lance une campagne de recrutement à l’international

28 avril 2021
Formabois lance une campagne de recrutement à l’international

On parle beaucoup de l’industrie du bois sous toutes ses formes, actuellement. Que ce soit avec la campagne télévisée « Une forêt de possibilités » mettant en vedette Emmanuel Bilodeau ou encore la campagne 100 % numérique incarnée par Sarah-Jeanne Labrosse pour augmenter l’attractivité du secteur forestier auprès des jeunes, notre industrie est bien visible chez nous.

Mais saviez-vous que Formabois a récemment lancé une campagne de recrutement innovante pour l’industrie de la transformation du bois ? Découvrez, dans cet article, les grandes lignes de cette campagne sans précédent qui pourrait avoir des répercussions positives pour votre entreprise.

Cibler les étudiants internationaux pour contrer la pénurie de main-d’œuvre au Québec

Le constat depuis plusieurs années chez nous est unanime : de plus en plus d’entreprises spécialisées en transformation du bois ne parviennent pas à recruter les employés nécessaires. En 2019, au moins 39 % des entreprises étaient aux prises avec des postes vacants. Parmi celles-ci, 12 % avaient des emplois à pourvoir depuis plus de 4 mois.

Les causes ? Le vieillissement de la main-d’œuvre, mais aussi le manque d’inscriptions aux programmes d’études en transformation du bois ainsi que l’exode urbain. Une solution avantageuse consiste alors à faire appel aux étudiants internationaux.

« Ils sont jeunes, ils cherchent à vivre une aventure et des défis qui les stimuleront pour sortir de leur zone de confort. L’objectif est donc de faire rayonner l’industrie de la transformation du bois à l’international et plus particulièrement en France », explique Réjean St-Arnaud, directeur général de Formabois.

Le défi : toucher la fibre aventureuse

Pour cette campagne inédite, Formabois a mandaté l’agence intégrée 360° Absolu. On s’est d’abord demandé ce qui motiverait les étudiants à faire le saut et venir étudier au Québec. On a ensuite relevé ce qui anime les travailleurs de la transformation du bois, ceux qui exercent ce métier chaque jour. Le dénominateur commun, le point qui les unit : un côté aventureux et un goût de défis !

C’est à ce moment que le concept de la campagne de rayonnement a pris son envol. Des publicités ciblées sur le web et les réseaux sociaux (Facebook et Instagram) ont été conçues pour amener les étudiants internationaux vers la page d’atterrissage de la campagne, intitulée : Étudier en transformation du bois au Québec, ça transforme une vie !

Le design graphique, jeune et dynamique, met de l’avant l’aspect moderne de l’industrie. On a expressément inclus des images de travailleurs et de travailleuses en action, au gré des saisons du Québec. Les métiers de la transformation du bois y sont aussi présentés, avec une invitation à poursuivre la navigation sur le site web Touche du bois.

« On veut capter l’attention des jeunes à l’international pour qu’ils viennent étudier ici, au Québec, en transformation du bois. Il existe de nombreux programmes d’études aux quatre coins du Québec avec de belles perspectives de carrière par la suite », ajoute Marielle Rancourt, directrice générale adjointe/Communications chez Formabois.

On touche du bois !

Lancée à la mi-avril, la campagne de recrutement de main-d’œuvre à l’international s’échelonnera jusqu’à la mi-juin. Des indicateurs de performance précis (KPI) ont d’ailleurs été identifiés conjointement par Absolu et Formabois. Somme toute, le but ultime est de faire rayonner l’industrie de la transformation du bois à l’international au bénéfice des entreprises et organisations comme la vôtre.

« Quand on vise des résultats exceptionnels, il faut prendre des mesures exceptionnelles, renchérit Marielle Rancourt. Voilà pourquoi on se tourne vers un nouvel auditoire : les étudiants internationaux, surtout en France. À ce jour, les données démontrent que la campagne se déroule bien. Nous sommes impatients d’analyser les résultats à la fin de celle-ci et de constater les retombées significatives pour notre industrie et nos entreprises. D’ici là, on touche du bois ! »

Par Maude Lambert-Bonin, rédactrice pour Formabois

Pour découvrir la campagne de rayonnement international de Formabois, de la mi-avril à la mi-juin 2021, cliquez ici.

Lisez d’autres articles qui pourraient vous intéresser.

4 mars 2021
COMMUNIQUÉ POUR PUBLICATION IMMÉDIATE Rimouski, le 4 mars 2021 — Après deux ans d’étroite collaboration, Formabois (Comité sectoriel de main-d’œuvre...
30 mars 2021
Ce n’est plus un secret pour personne : le recrutement de personnel se joue beaucoup en ligne. Mais au-delà...
2 mars 2021
Gérer les ressources humaines d’une PME en transformation du bois est loin d’être un long fleuve tranquille, surtout en...